Angleterre Europe Partir Terres de Légendes Voyage en famille Voyager avec bébé

Voyage en Angleterre : sur les traces des chevaliers de la Table Ronde

Pourquoi cette destination

Pour ce premier séjour à l’étranger avec bébé nous voulions un lieu au maximum à 2h d’avion, ne sachant pas comment nous allions le gérer pendant le vol. Nous souhaitions également une destination sans risques sanitaires et où en cas de pépin nous pourrions nous exprimer sans trop de difficultés.

Des raisons secondaires se sont ajoutées, j’ai toujours rêvé de voir Stonehenge, d’aller sur le Tor d’Avalon, de visiter Tintagel, lieu de naissance du légendaire roi Arthur. J’ai été bercé par les romans de Marion Zimmer Bradley, Les Brumes d’Avalon, et ces romans m’ont donné envi de découvrir ces lieux légendaires. Pour ceux qui ne connaissent pas cette série de roman, un lien pour vous éclairer sur Wikipédia. Quand j’ai vu que des vols directs La Rochelle – Bristol existaient j’ai tout de suite sauté sur l’occasion.

Préparatifs de voyage pour l’Angleterre

Avant le départ

Les formalités administratives pour voyager en Angleterre avec bébé :

  • Faire une demande de carte d’identité : bien que nous avions fait la demande 2 mois avant, la carte d’identité est arrivée le jour même de notre départ, et seulement après avoir fait des démarches auprès de la préfecture et de la mairie afin qu’ils vérifient où en était l’impression de la carte, qui avait en effet été oublié !
  • Faire une demande de carte vitale européenne pour chacun d’entre nous en cas de pépin

Organisation des valises avec bébé

Côté valises là c’était plus compliqué, on ne voulait pas emporter toute la maison et on est plutôt du style à se contenter du minimum pour voyager léger. En trainant sur internet je suis tombée sur un super blog d’une famille de globe trotteurs. Ils ont créé une liste imprimable en PDF afin de préparer au mieux son voyage avec un bébé/enfant. Bien sûr cette liste est à personnaliser en fonction de l’âge de l’enfant et de son mode de vie : http://www.petitsglobetrotteurs.com/wp-content/uploads/downloads/2012/07/petitsglobetrotteurs.com-checklist_voyages_famille.pdf

Nous avons pris de quoi nous changer pour une semaine, sachant qu’il nous faudrait faire des lessives sur place. Pour les repas c’était toujours simple puisque notre bébé de 4 mois était allaité. Concernant les couches nous avons pris de quoi tenir quelques jours uniquement et acheté ensuite le nécessaire sur place. Notre trousse à pharmacie de voyage s’est un peu étoffé sur les conseils de ma pharmacienne : doliprane, huile pour les poussées dentaires, mouche bébé et sérum physiologique, soluté de réhydratation, camilia (toujours pour les dents). Elle ne m’a pas conseillé d’emporter d’autres médicaments pour le petit, s’il était tombé malade, consulter un médecin sur place était plus judicieux.

En bagage à main nous avons pris notre sac à dos à langer avec :

  • quelques jouets pour occuper bébé ;
  • nos papiers, billets, portefeuilles, etc. ;
  • un petit biberon d’eau au cas ou Petit Pois ne voudrait pas du sein pendant le décollage et l’atterrissage (prévoir sinon une tétine si votre enfant l’accepte) ;
  • de quoi le changer pour 2 jours, couches et vêtements compris ;
  • chapeau et lunettes de soleil ;
  • des lingettes anti-bactériennes spécial bébé ;
  • beaucoup de bavoirs et nous avons bien fait, il a vomi dans le couloir d’embarquement.

Nous n’avons pas pris de poussettes, nous n’en utilisions pas au quotidien. Nous avons opté pour emporter le sling (écharpe de portage sans noeud et le porte bébé physiologique avec lequel mon conjoint était plus à l’aise que l’écharpe.

Sur place nous avons réserver une voiture de location avec siège bébé.

Le séjour

Le vol

Après avoir attaché notre petit garçon sur mes genoux avec la ceinture spéciale bébé, l’avoir mis au sein, il s’est endormi pendant le décollage. Ouf ! Il ne s’est réveillé que pour l’atterrissage. Nos vacances commençaient plus que bien !

avion pour l'Angleterre

Première étape : Stonehenge

Pour visiter Stonehenge il faut se rendre au centre d’interprétation, nous avions déjà acheter nos billets sur internet pour gagner du temps et ne pas faire la queue (c’était un weekend prolongé et aussi la fin des vacances scolaires en Angleterre). Vous pouvez réserver et trouver toutes les infos sur le site internet English Heritage : http://www.english-heritage.org.uk/visit/places/stonehenge/. Le prix de la visite est de 15,50£ par adulte (bien sûr c’est gratuit pour les bébés).

Après être entrés vous pouvez soit prendre un bus, soit aller à pied rejoindre le site. Bien que nous aimons marcher nous avons opter pour le bus (la promenade n’étant pas spécialement jolie). Tout autour des pierres levées se trouvent aussi des tumuli accessibles à pieds, certes ce n’est pas exceptionnel à voir mais ça fait une promenade.

Côté hébergement nous avons choisi un lieu proche du site, nous avons même pu manger sur place ce qui a vraiment été pratique. À noter que dans les divers hébergements nous n’avons pas demandé de lit bébé, nous dormions tous les trois dans le même lit.

Glastonbury

Cette petite ville du Somerset serait l’emplacement de la mythique île d’Avalon. Le roi Arthur et la reine Guenièvre y seraient enterrés, dans l’abbaye actuellement un ruine. C’est une ville haute en couleur, très New Age, les gens y sont accueillants, et si l’ésotérisme vous intéresse vous vous sentirez chez vous. Moi j’ai adoré, j’avais l’impression de marcher dans les pas de la Fée Morgane, du roi Arthur et de la Dame du Lac. Vous y trouverez des cours de yoga, de méditations, des guérisseurs, des restaurants avec toujours des options végétariennes voir vegan, des magasins bio, des boutiques ésotériques en tous genres, etc.

Nous y sommes restés 2 jours et 2 nuits. Nous avons réservé dans un B&B et décider de tout faire à pied. En dehors de flâner dans la ville il y a pas mal de choses à découvrir :

Le Tor

Cette colline surplombe la ville et serait l’emplacement d’Avalon. Il y a plusieurs chemin pour s’y rendre et vous pouvez vous promener dans la belle campagne qui l’entoure. Un des autres noms d’Avalon est l’île aux pommiers, ceux-ci sont toujours présents, mais ne chercher point de lac. Le lac était en réalité des marais et ceux-ci ont été asséchés il y a bien longtemps !

L’Abbaye

Aujourd’hui en ruine, elle serait le berceau du christianisme en Angleterre. Les tombes d’Arthur et Guenièvre s’y trouveraient (il existe plusieurs emplacements possibles pour leurs tombes).

The Chalice Well

Ce jardin (payant) se situe au pied de la colline et contient une source qui aurait des vertus curatives. Un bassin ou vous pouvez plonger les pieds et marcher s’y trouve et vous pouvez remplir votre bouteille d’eau de cette eau rouge magique. Un beau puit s’y trouve, et quand nous y étions le silence était de rigueur car les gens autour méditaient. Le Saint Graal y serait enfouit et le sang du Christ recueilli par Joseph D’Arimathie dans le Graal aurait créé cette source.

The Glastonbury Lake Village Museum

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter ce musée qui reconstitue l’habitat local à l’époque préhistorique.

Les Cornouailles

Nous y sommes restés une semaine, dans un gîte que nous avions réservé, ce qui nous permettait de cuisiner, de faire nos propres sandwichs pour les midis, et de prendre tout le temps dont nous avions besoin. Et nous avons bien fait ! Pendant notre séjour notre bébé a attrapé son premier rhume et a été très généreux puisqu’il l’a partagé avec nous. Il nous a fallu  2 jours de repos obligatoire. Notre gîte se situait dans une ferme près de Truro, capitale des Cornouailles, avec une situation centrale, ce qui nous semblait pratique pour rester dans le même hébergement mais ne pas faire trop de route. Voici notre programme de 7 jours en Cornouailles avec bébé.

Le château et la ville de Tintagel

Il ne reste que des ruines du château, lieu de naissance du célèbre roi Arthur. Situé sur un rocher au dessus de mer, les ruines sont accessibles après une marche d’environ 800m (possible en 4×4 pour 2£). En dessous du château se trouve la grotte de Merlin et une petite plage. Le coût de la visite du château est de 7,90£ par adulte.

Saint Nectan’s waterfall

Pour rejoindre cette très belle chute d’eau il faut passer par un chemin à travers une forêt enchanteresse. Rien d’étonnant aux légendes de fées et d’esprits qui peupleraient ces lieux. L’hermitage de Saint Nectan, un moine du 6ème siècle, se trouvait au dessus de la chute d’eau. Sur place, après avoir payer l’entrée, on vous prête même des bottes pour descendre à la chute. Un parcours dans les bois alentours est aussi possible.

Le village de Boscatle

Nous avons eu un petit coup de coeur pour cette petite ville côtière et son musée de la Sorcellerie. Flaner dans ses rues, longer la rivière jusqu’à la côte et emprunter le Coastal Path sont suffisants pour avoir envi de visiter ce village, mais le plus est le Witchcraft Museum qui vaut vraiment le détour. C’est la plus grande collection d’objet se rapportant à la magie et à l’occultisme! Nous on a adoré, et puis ça nous a permis d’occuper une matinée pluvieuse.

Saint Mickael’s mount, le mont Saint Michel anglais

Après avoir garer sa voiture à Marazion, on rejoint ce Mont Saint Michel, ressemblant beaucoup (mais en plus petit) au notre en France. Soit vous pouvez atteindre le mont par la chaussée à marée basse, soit avec un bateau amphibie à marée haute. Nous sommes montés jusqu’au sommet et avons visité le château qui s’y trouve. On peut également y visiter des jardins tropicaux.

Saint Mickael's mount
Marazion vue du château

mont Saint Michel

The lost garden of Heligan à Saint Austelle

Cet immense parc (c’est vraiment très grand, on peut y passer une journée entière) abrite un potager, une jungle tropicale, une vallée perdue, des animaux, des abeilles et hôtels à insectes, des sculptures, etc. Nous avons aimé la jungle tropicale et son pont de singe, les êtres sculptés dans les buissons et la promenade. La visite était toutême  de muent peu trop longue à notre goût. Le nom de jardin perdu vient du fait qu’il fut laissé à l’abandon de la fin de la Première Guerre mondiale à 1990.

Portloe village de pêcheurs

Voici un petit port tout mignon où nous nous sommes promenés. On y déguste un cream tea et ses scones à une petite terrasse sur le port pour profiter des rayons du soleil qui joue sur la mer. La route pour s’y rendre est un peu stressante, y passer à deux voitures peut s’avérer très difficile, mais ça en vaut la peine!

Truro, capitale de Cornouaille

Nous avons flâné en ville pour le plaisir de découvrir la capitale des Cornouailles, sa jolie cathédrale et ses petites ruelles.

Bristol

C’est là que nous avons passé nos 2 derniers jours en Angleterre, pas très en forme tout de même, nous étions encore bien malade, mais pas bébé, lui il avait bien récupéré ! Nous avons beaucoup aimé l’ambiance de cette ville industrielle en cours de réhabilitation. Ses point forts :

  • se promener sur les docks ;
  • le marché Saint Nicholas à l’heure du déjeuner : petit coup de coeur pour ce marché couvert vraiment vivant où vous pouvez déjeuner dans des échoppes et bu un jus de fruit frais ;
  • visiter la cathédrale et le quartier du City Hall;
  • flâner dans la vieille ville.

Nous aurions aimé aller jusqu’à Clifton et son pont suspendu (que nous avons uniquement vu de loin).

Quelques (bonnes) adresses

À Stonehenge : le Rollestone Manor http://rollestonemanor.com, un hôtel mais aussi un restaurant tout proche de Stonehenge.

À Glastonbury :

  • La chambre d’hôte Pilgrim B&B http://www.pilgrimsbb.co.uk, l’accueil y est chaleureux, les chambres grandes et le petit déjeuner (avec option végétarienne) copieux. Situé dans le centre, dans une rue où on peut se garer.
  • Un bon restaurant dans la rue principale avec des plats végétariennes et vegans (desserts compris), une cuisine avec des ingrédients biologiques, de saison et locaux : http://www.hundredmonkeyscafe.com

En Cornouaille : l’hébergement bien que pratique n’était pas très propre et je ne préfère pas vous donner l’adresse.

Bristol :

  • Brooks Guesthouse, situé en plein centre de Bristol, en face du Saint Nicholas Market. Petit déjeuner sympa dans une belle salle, des roulottes se trouvent même sur le toit (plus cher donc nous avons réservé une chambre). http://www.brooksguesthousebristol.com
  • Le marché Saint Nicholas pour déjeuner dans une des échoppes, vous avez le choix, couscous, tartes, falafels…
  • Une très bonne pizzeria, sur place ou à emporter sur Baldwin Street (à 2 pas de notre hôtel). De la vrai cuisine italienne. http://giuseppesitalianrestaurant.co.uk

Ce que je ne vous dis pas (à bah si en fait)

Parce que voyager avec un bébé à aussi des inconvénients, voici un petit top 5 des galères qu’on a rencontré :

  1. Le rhume qu’il a attrapé et nous a transmis. On a donc fait beaucoup moins de choses que prévues.
  2. Les cacas qui débordent de la couche dans des lieux insolites. Quand à Tintagel bébé a eu faim, je me suis abritée du vent pour lui donner le sein et là gros caca… on a due le changer en entier dans l’herbe au milieu des gens qui passaient. Idem dans l’avion pour le vol retour.
  3. Suivre le rythme de ses siestes pour les différents trajets en voiture et rester avec lui à l’arrière à chanter des chansons pour qu’il s’endorme.
  4. Manger au restaurant avec un bébé peut s’avérer compliqué.
  5. Renoncer à des activités comme le canoë ou l’équitation.

You may also like...

4 Comments

  1. Wahou! Tu m’as fait rêver <3 J'ai fais Stonehenge il y a fort longtemps (14 ans) XD . J'avais adorée ce côté mystique qui l'entoure et ce paysage.
    Et votre roas-trip Arthurien me donne envie de faire de même dans quelques années avec ma petite famille. Notre fils s'appelle Arthur référence à Kaamelott et à ce roi.
    Merci beaucoup pour tes bon tuyaux et ce veau partage de voyage en famille <3

    1. Merci 😉 j’espère que nos prochains voyagent continueront de te faire rêver !

  2. […] avec son bébé sont terrifiants. Quand en Angleterre nous avons été malade tous les trois (Voyage en Angleterre sur les traces des chevaliers de la Table Ronde), je me suis dis que je ne voyagerai plus jamais! Certes j’ai aimé mon bébé au premier […]

  3. […] l’étranger pour la première fois, nous avions choisi un vol court vers l’Angleterre (ici), et bien sur on a appris à s’adapter à notre bébé. On a appris à voyager à trois, et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *