Asie Partir Sri Lanka Voyage en famille Voyager avec bébé

Sri Lanka : l’ancienne cité d’Anuradhapura

Nous vous emmenons sur les traces des anciens royaumes du Sri Lanka. Anuradhapura, ville sainte pour les sri lankais, possède un riche passé, avec sa cité royale et les ruines de ces temples gigantesques, le tout classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Tous ne sont pas en ruine et la ferveur des croyants y est toujours palpable. L’antique cité est considéré comme le lieu de départ de la diffusion du bouddhisme au Sri Lanka. Une fois de plus suivez-nous à la découverte d’une des villes les plus spectaculaires du pays.

P1060494

Informations pratiques

Tarifs : un peu plus de 20 euros par personne.

Heures d’ouverture : de 7h du matin à 17h30. Comme tous les sites sacrés, il y a beaucoup plus de monde le weekend, dont beaucoup de Sri Lankais.

Durée de visite : tout dépend de vous. Le site de l’ancienne cité s’étend sur plus de 10 kilomètres… Si vous voulez tout voir et que vous êtes passionnés par l’histoire et l’archéologie, vous pouvez y passer toute la journée. Nous y sommes restés une matinée complète, ce fut bien suffisant pour notre bébé.

P1060383

Son histoire

Anuradhapura est l’ancienne capitale du royaume du même nom, fondée à partir du IVème siècle avant J-C par le roi Devanampiya Tissa. C’est aussi le premier des anciens royaumes. Au IIIème siècle avant J.C. les sites les plus impressionnants sont construits et donneront à la cité toute sa grandeur. Elle abrita un certain temps la dent de Bouddha, et possède une bouture de l‘arbre sacré Bodhi, sous lequel Bouddha atteint l’illumination. L’ancienne cité fut abandonnée au Xème siècle (après J.C, ce qui fait tout de même 1300 ans après sa création!) en raison d’invasions. La jungle repris le dessus et les palais et temples furent enfouies.

P1060440

Bon à savoir avant de venir

Vous arrivez dans un site sacré, et au Sri Lanka dans les temples, même en ruine, les hommes comme les femmes doivent se couvrir les épaules et les jambes jusqu’au dessous des genoux. La police veille et on ne vous laissera pas entrer si votre tenue n’est pas jugée décente.

Autre point important, on ne se prend pas en photo dos à Bouddha, selfies interdit ici, c’est considéré comme un gros manque de respect.

P1060442

Le sol des temples est brulant et tout se visite pieds nus et tête découverte, prévoyez des chaussettes et priez pour éviter l’insolation les jours de grand soleil!

Visiter Anuradhapura avec un bébé

Afin de gagner du temps lors de notre visite, notre guide qui connaissait parfaitement la ville, nous a mené de sites en sites en voiture. C’est la façon la plus rapide de visiter cette ancienne capitale tant les différentes visites sont éloignées.

Petit Pois avait 22 mois, et pour lui ça a été un peu long. Tout d’abord il faut savoir qu’il y a très peu d’ombre sur tout le site. Il y faisait très chaud, prévoyiez une grande quantité d’eau! Nous avons fait l’erreur de laisser Petit Pois en manches courtes, et malgré une crème solaire indice 50, au bout d’1h il avait des coups de soleil. Les petits enfants ne sont pas soumis aux mêmes règles stricts vestimentaires que les adultes, mais nous avons vite appris que la tenue la plus adaptée était de couvrir le maximum avec des vêtements légers pour éviter les coups de soleil.

P1060438

Anuradhapura est un des sites ou nous avons parfois créer des attroupements… tout le monde voulait toucher notre petit blondinet, parfois on a même essayé de me le prendre des bras. Les sri lankais adorent les enfants, et ont une fascination pour les enfants blonds!

Petit Pois était toujours allaiter et avec la chaleur il a eu besoin d’une tétée, je peux donc vous parler de mon expérience d’allaitement dans un site sacré. Je résume : notre bébé pleurait en demandant de téter, tous les sri lankais étaient au petits soins pour le calmer, mais personne ne comprenaient ses paroles. Je suis allée demander à une policière en service comment faire pour allaiter au beau milieu d’un des lieux les plus sacrés du Sri Lanka. Après quelques incompréhensions de langage, elle a fini par comprendre et m’a prêté sa cabine, tout en maintenant bien le rideau fermé. Allaiter au Sri Lanka nécessite de cacher le sein pour préserver la pudeur, mais par contre tout le monde trouve normal d’allaiter son enfant de presque 2 ans (et ça fait du bien!).

P1060480
Il n’y a que les singes qui allaitent en public!

Les sites que nous avons visité

Jetavana Stupa

Cette stupa en brique rouge, datant du 1er siècle, est construite sans ciment ni collage! Devant la stupa se trouve un figuier des Banians, l’arbre du Sri Lanka, dans lequel des singes jouent. En faisant le tour de la stupa (pieds nus comme dans toutes les visites de temple), on découvre un petit temple avec une statue de Bouddha allongé, ainsi que les statues des rois d’Anuradhapura. La stupa mesure 70m de haut, bien que lors de sa construction elle faisait plus de 120m.

Thaparamaya

Ce temple avec sa stupa est le plus vieux de tout le Sri Lanka. Il fut construit pour conserver la clavicule de Bouddha, et la conserve toujours de nos jours. Le temple blanc et doré que vous pouvez admirer aujourd’hui n’est malheureusement pas celui d’origine qui fut détruit. Tout autour se trouvent des ruines de l’ancien royaume, avec des piliers en pierre sur lesquels étaient construits les bâtiments.

Ruvanveliseya Stupa et Sri Maya Bodhi ou figuier de Bouddha

Ces deux sites se situant l’un à côté de l’autre, je décide de vous en parler ensemble. Ruvanveliseya est la plus grande stupa du Sri Lanka, d’un blanc immaculé et au sol brulant, l’ambiance y est forte. Lors de notre passage beaucoup de Sri Lankais, tous habillés de blancs, couleur de la pureté, se rendaient au temple pour prier. La visite s’est donc faite au son des prières, en essayant de les déranger le moins possible dans leur dévotion.

P1060444

En ressortant de la stupa, on continue le chemin pour rejoindre le temple de l’arbre Bodhi ou figuier de Bouddha. Cette arbre vous n’en apercevrez que ses branches les plus hautes, tant il est sacré, seules les personnes autorisées peuvent s’en approcher. C’est le lieu le plus sacré de tout Anuradhapura, pour une raison simple. Cette arbre de plus de 2000 ans est une bouture de l’arbre sous lequel Bouddha atteint l’illumination. Ici encore une fois l’émotion est forte. Les chants des prières bercent notre visite et Petit Pois danse volontiers.

P1060488

Kuttam Pokuna

Ce sont deux bassins du Vème siècle, ils servaient à la purification des dignitaires.

Samadhi Bouddha statue

Une statue de Bouddha méditant en pierre pour finir cette visite du site d’Anuradhapura. J’ai bien aimé ce site, plus à l’ombre et moins fréquenté.

P1060536P1060525

Pour conclure cet article, Anuradhapura est pour moi un site historique et religieux incontournable au Sri Lanka. Ce n’est pas qu’un site touristique, vous y verrez aussi beaucoup de sri lankais venir prier, ce qui rend l’ancienne cité toujours vivante bien que en ruine pour une bonne partie.

P1060504

You may also like...

0 Comments

  1. […] cité médiévale, est un des anciens royaumes du Sri Lanka,  telle Anuradhapura. Elle aussi est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Statues géantes, temples […]

  2. […] Il faut compter 1500 roupies, soit environ 8,50 euros par personne. C’est beaucoup plus accessible que des sites comme Sigiriya ou Anuradhapura! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *