Espagne,  Europe,  Partir,  Voyage en famille,  Voyager avec bébé

Le VV (Vanifique Voyage) : vivre dans un van avec un bébé

Un voyage en van ou fourgon aménagé vous fait fantasmer ? Imaginez maintenant ce même voyage en van avec un bébé de 13 mois ! La tâche est plus difficile, comment le faire dormir, que faut il emporter, comment se déplacer, etc. Dans cet article, je vais vous parler du dérouler de notre road trip dans le nord de l’Espagne, ou comment nous avons survécu une semaine dans un van avec un bébé. Pour ce voyage en van je pensais avoir tout prévu, j’avais tout organisé. J’ai fait des listes, j’ai essayé de prévoir l’imprévisible, et bien entendu rien ne s’est déroulé comme je l’avais imaginer.

Les longs trajets en van avec un bébé

Nous voulions, ma soeur et moi, aller directement dans les Asturies, donc faire la route Bordeaux-Llanes en une journée (j’ai fait une carte de notre périple dans le précédent article). Là déjà on a vite compris que ce n’était pas possible ! Nous nous sommes retrouvés un vendredi soir de weekend prolongé à Bilbao. Autrement dit 1h30 de bouchons plus tard et des hurlements de bébé excédé par l’attente malgré les jeux et les chants de ma soeur, nous avons vite changé de plan. On est sorti de l’autoroute au plus vite pour trouver un lieu pour la nuit. Donc notre première étape s’est faite en Cantabrie… et c’était tant mieux ! On a découvert un lieu exceptionnel au bord d’une plage pour la nuit et le lendemain on a visité une très jolie ville médiévale en Cantabrie. Nous n’aurions jamais découvert ces coins là sans ça. Le ton était lancé, pas de plan, juste suivre notre instinct et bébé aussi. Par la suite nous avons fait le maximum de trajets pendant les siestes de Petit Pois, quitte à parfois ne pas faire de visites en plus pour le laisser dormir. On a fait de longues pauses pour qu’il puisse se défouler et faire marcher ses petites jambes.

La conduite du van aménagé

Maman au volant ça donne quoi ?

J’avais évité de penser à ça avant le départ pour ne pas m’angoisser encore plus. On peut le dire un van c’est gros et grand. Il faut aussi faire attention à la hauteur des passages pour éviter les mauvaises surprises. Et bien figurez vous que je me suis surprise à ADORER conduire le van, lorsqu’il a fallu reprendre ma voiture je me suis vraiment sentie à l’étroit et pas très confortable. Le T6 california de Volkswagen se conduit vraiment très facilement. On a apprécié : la position d’assise haute, l’espace dans l’habitacle, sa maniabilité. Il faut tout de même faire attention à ne pas braquer le volant parce que le véhicule est long et les manoeuvres sont un peu plus délicates mais tout s’est très bien passé. On a juste eu quelques frayeurs quand on s’est garé dans des parkings souterrains : le van mesure 1m98 de hauteur, donc certains parkings nous ont été inaccessibles, et puis on dépassait un peu en longueur des places de parking.

IMG_1812

Bilan sur notre loueur We Van

Nous sommes passé par We Van Bordeaux pour la location du van. Nous n’avons pas eu de problèmes particuliers avec cette agence de location, bien qu’ils se réservent le droit de nous faire payer un surplus suite au nettoyage si un problème apparaitrait alors. Ils sont très accueillants et sympathiques, la prise en main du véhicule dure environ 1h. Il faut vraiment poser toutes les questions même celle qui vous semblent ridicules comme l’allumage des phares… Seul petit bémol, lors de la prise en main du véhicule le sympathique jeune homme nous a sacrément mis la pression : « alors là y a un touriste qui a abimé ça, ça lui a couté tant », « là si vous ne faites pas bien ça, ça va vous coûter tant », « si vous faites des tâches ça va vous coûter tant ». Bon il est bien sympa, mais un van ça reste un lieu de vie ou l’on mange donc des taches c’est dur de ne pas en faire. Bref.

La vie dans le van avec un bébé

L’organisation dans le van

Là encore rien ne s’est passé comme prévue. Il nous a fallu un temps de « rodage » avant de réussir à nous organiser le soir pour manger et préparer les lits. De même le matin pour tout ranger et prendre le petit déjeuner. Certains matins au début nous n’avons pas pris de petit déjeuner car nous avions mis trop de temps à tout ranger et que Petit Pois voulait faire sa sieste. Le soir il nous fallait passer tout ce qui dépassait dans le coffre sur les 2 sièges avant et enlever le siège auto pour pouvoir installer le lit du bas. Le matin nous faisions l’inverse, on repassait tout à l’arrière et on remettait le siège auto. Pour le lit du haut c’était plus simple, tout est électrique. On ne peut juste rien laisser dessus avant de refermer, mais vraiment RIEN, pas même un drap sous peine de tout péter !

Imaginez-vous après une journée de visite et de conduite bien remplit, vous êtes fatigués et vous voulez prendre l’apéro tranquille, manger et vous coucher. Et maintenant imaginez-vous avec un bébé de 13 mois fatigué aussi et surexcité par une journée où il a rencontré beaucoup de gens. Ces derniers qui d’ailleurs ont voulu le toucher (oui oui je pense qu’il doit porter chance vu le nombre de personnes qui ont voulu le toucher). Il voulait tout découvrir, des cailloux dehors à la gazinière du van, qui, soit dit en passant, se trouve à portée de ses petites mains. Vous vous doutez que cuisiner s’est avéré compliqué ! Nous avons trouvé une seule solution, je partais me promener avec Petit Pois et ma soeur cuisinait ou rangeait en fonction de ce qu’il y avait à faire.

Autre point : si vous êtes de nature organisé et aimez voyager avec le strict minimum, le van est fait pour vous. Sinon vous allez passer un temps certains à chercher vos affaires. Bon ce fut notre cas, on avait prévu trop de nourriture (ça c’est moi !) et on a pas su dès le départ organiser dans les différents rangements pour ne laisser dans le coffre que ce qui sert peu. Oui ma soeur et moi sommes un chouïa bordélique ! On a cherché cherché et encore cherché. Et puis avec un bébé qui jette tout dans tous les sens pour s’amuser, ça a compliqué un peu l’affaire. Comme on oubliait quelques objets dans l’habitacle avant de repartir le matin on entendait des trucs voler dans les virages. Il est important de tout bien caler dans un van ! On a quand même pas eu de casse.

Par temps de pluie

Vous me direz bien « et s’il pleut?? ». Oui nous avons eu une journée complète de pluie donc je peux vous en parler. Je pense que ça a été la journée la plus difficile. Ses chaussures n’étant pas adaptées pour la pluie (là j’ai fait une grosse erreur) et son envie de se rouler par terre partout ont rendu impossible de le faire se défouler dehors. L’occuper dans un habitacle tout petit a été difficile, il a même essayé de passer par la fenêtre du van !

IMG_1854

La décision de prendre l’option ménage fut plus que judicieuse. Le sol collé de petit gâteaux et autres aliments jetés par Petit Pois était très difficile à nettoyer avec une simple balayette !

Parlons peu, parlons bien : pipi-caca

Je vous met tout de suite au parfum : dans le van il n’y a pas de toilettes portables. La journée, pour les pauses pipi c’était les stations services et les cafés, et le soir c’était en pleine nature. Le soucis c’est qu’avec la présence d’autres camping-cars il nous a été parfois difficile de faire nos besoins. Là mon Go Girl (objet qui permet de faire pipi debout) a son utilité. Il faut bien penser à prendre une petite bouteille d’eau avec soi pour le rincer. Je ne l’ai pas utilisé tout au long du séjour car je lui ai trouvé un petit défaut : il faut forcer fort sur le périnée pour uriner. C’est pratique ponctuellement. Pour la grosse commission on s’est débrouillé pour la faire en journée dans des stations services 😉

En Espagne il y a une absence totale de toilettes publics, surtout hors saison. Certains toilettes ne sont ouverts que sur juillet et août ! On a parfois galeré juste pour un pipi.

IMG_1819

Trouver des spots pour la nuit

Je vous avais parlé de l’application Park4night dans l’article Le Vanifique Voyage en Espagne celtique : les préparatifs. Cette petite appli est juste géniale ! Seul bémol (oui il y en a toujours un) il est essentiel de préparer un minimum à l’avance les spots que l’on veut trouver en récupérant les coordonnées sur l’appli et les rentrer dans le GPS. Si vous voulez envoyer directement les coordonnées sur votre application GPS il vous faudra prendre un abonnement et donc payer. On a donc pris l’option d’écrire sur un carnet les coordonnées et ensuite de tout rentrer dans le GPS. Les indications des spots dans le descriptif n’est pas suffisant et on s’est perdu les 2 premières fois.

P1020510

En Espagne trouver des lieux sûrs pour la nuit était super facile, et il y a peu de risques de PV. Par contre certains utilisateurs de ces parkings dispo pour la nuit sont vraiment sales et laissent leur détritus partout alors qu’il y a des poubelles présentes. En France pour une seule nuit on a plus que galéré à trouver un endroit sûr. On a donc dormi dans le jardin d’amis qui vivent en Gironde.

Mes essentiels pour un voyage en van avec bébé

  1. Ma chaise nomade TOTSEAT : elle est vraiment toute petite une fois pliée et qui me sert partout en déplacement. Je l’ai même adapté sur une chaise de camping. Par contre il faut vraiment resté à côté de son enfant.
  2. Un bon porte bébé ou une écharpe de portage : le mien est un Buzzidil XL fait pour les grands bébé.
  3. Des lingettes : pour le corps, des lingettes désinfectantes pour les objets et des lingettes pour les mains et le visage pour débarbouiller. Ça fait beaucoup de lingettes ! Je suis plutôt écolo et je ne voulais pas utiliser trop de lingettes, j’avais prévu des gants de toilette. J’étais folle ! Dans un espace restreint, avec un enfant petit et deux soeurs bordéliques, l’utilisation du gant est vite devenue impossible.
  4. Des gourdes réutilisables : pour la compote et les purées de bébé.

L’important dans ce genre de voyage est d’éliminer le superflue. Trop de gadgets, trop de jouets pour bébé ne sert à rien, d’ailleurs il s’en fout. Son jouet préféré est resté la bouilloire du van (non chaude bien sûr).

Malgré tout ce séjour en van reste une super expérience que je renouvellerais volontiers. Avec un enfant plus grand ce sera encore mieux et surtout plus facile 😉

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *