Charente-Maritime France Poitou-Charentes Rester

Ile d’Oléron : 11 activités à faire quand on n’aime pas la plage

Vous aimez passer l’été en bord de mer, mais vous vous lassez vite de passer la journée à la plage ? Cet article est fait pour vous ! En Charente nous avons un mot pour désigner les touristes qui passent tout leur été sur la plage, des baignassoux. Pour eux, l‘île d’Oléron et plus généralement la Charente Maritime sont parfaits, il y a de fantastiques plages un peu partout. Mais si comme moi au bout d’une journée allongé sur le sable vous n’en pouvez plus de cette inactivité, suivez-moi sur l’île d’Oléron. Je vous le promet, vous aurez moins envie de lézarder !

1 – Faire de la randonnée

C’est mon activité préférée où que ce soit, et Oléron n’a rien à envier à d’autre endroits. Un petit passage à l’office de tourisme du Château d’Oléron et je repars avec un fascicule complet sur les randonnées sur l’île d’Oléron, mais aussi dans le bassin de Marenne. Ce petit guide est très bien détaillé, on y trouve de petites balades de quelques kilomètres, et des randonnées d’une journée. Il coûte 50 centimes en office de tourisme, mais sa version internet est totalement gratuite ! J’ai choisi de faire une randonnée à partir de la plage de Gatseau, tout près de Saint Trojan dans le sud de l’île. C’est une belle randonnée dans les bois jusqu’à la magnifique plage de Maumusson offrant une vue sur le continent et la forêt de la Coubre. Pour les familles, un train touristique par de Saint Trojan jusqu’à la plage de Maumusson avec un arrêt à la plage de Gatseau.

2 – Explorer l’île d’Oléron à vélo

Pour les amateurs de la petite reine, l’île d’Oléron est le paradis. Plus de 160 km de pistes cyclables sont aménagées ! Les dénivelés sont faibles, donc accessibles à tous. Beaucoup de vacanciers se déplacent d’ailleurs exclusivement à vélo une fois leurs valises posées. Une bonne façon d’éviter les bouchons aussi. Vous trouverez les itinéraires cyclables en office de tourisme, ou pour les fans d’internet comme moi en version téléchargeable.

3 – Aller au marché

En saison chaque village propose un marché tous les matins ! Producteurs en tout genres, et poissons frais justes pêchés du matin attirent les badauds qui se pressent devant les étales. Mélanges de senteurs et de clameur, les marchés font partie intégrante d’un séjour sur l’île d’Oléron. Hors saison, on trouve également de quoi remplir son cabas facilement.

4 – Découvrir le Château d’Oléron et sa citadelle

Construite au 17 ème siècle, la citadelle d’Oléron trône fièrement sur l’océan, bâtit pour protéger la partie Sud de l’île. Elle fut installée sur les restes du château fort d’Aliénor d’Aquitaine. C’est LE monument historique à ne pas manquer lors d’un passage sur l’île d’Oléron. Tout d’abord pour son histoire et son architecture (elle fut tour à tour prison et port d’embarquement pour les soldats en partance pour le Nouveau Monde) mais aussi parce que la vue du haut de la citadelle est fabuleuse. Le port du Château d’Oléron avec ses petites maisons de pêcheurs peintes et ses cabanes d’artistes est un de mes coins préféré sur Oléron. Une raison de plus de passer un peu de temps dans ce village d’exception.

5 – En apprendre plus sur les marais salants au port des Salines

Situé sur la commune de Grand Village, le port des Salines est un de mes coups de coeur sur l’île d’Oléron. De multiples activités autour de la vie des saulniers, les exploitants des marais salants d’Oléron, et du sel de manière général sont proposées. Écomusée, sentier d’interprétation aménagé aussi bien pour les adultes que pour les enfants, et balades en barque constituent l’offre de ce site dédié à la saliculture oléronaise. Le sentier des marais et l’écomusée sont ouverts toute l’année.

6 – Voir Fort Boyard

Quand on pense Charente Maritime, l’image de Fort Boyard arrive en tête. Pour ceux qui ne veulent pas payer une sortie en bateau pour faire le tour du fort, une autre option s’offre à vous. En effet, l’île d’Oléron, et plus précisément Boyardville est plus proche de Fort Boyard que la côte d’où partent les excursions en bateau. Une façon économique d’apercevoir ce monument mythique de la région. Pour vous baigner face au fort, vous n’aurez qu’à vous rendre à la plage des Saumonards. Et si comme moi vous aimez marcher, un sentier de 2,7 km (1 heure de marche) part du parking de cette même plage et serpente dans la forêt avant de terminer en beauté sur le littoral et la vue sur Fort Boyard. Ce circuit, nommée, est également dans le fascicule sur les randonnées dont je vous donne le lien en n°1.

7 – Admirer le coucher de soleil au phare de Chassiron

Vous cherchez une des plus belle vue d’Oléron ? C’est ici, à la toute pointe nord de l’île. Construit au 19 ème siècle, on peut gravir ses 224 marches pour embrasser l’horizon et l’océan. La vue est imprenable sur la l’ile d’Oléron bien évidemment, mais aussi sur l‘île de Ré et la côte continentale. Pour ceux qui viennent au coucher du soleil comme moi, le phare est fermé, mais la vue de la pointe de Chassiron est tout aussi belle avec les couleurs du couchant. C’est aussi une façon de visiter l’île d’Oléron à moindre coût.

8 – Déguster des fruits de mer à La Cotinière

Le village de La Cotinière est idéal pour flâner en revenant de la plage. Ce port de pêche traditionnel est le premier de Charente Maritime. Plus de 95 espèces sont pêchées en mer et rapporter au port. C’est donc tout naturellement qu’une dégustation d’huitres et d’autres produits de la mer y est chaudement recommandée ! Le port de La Cotinière est très fréquenté en saison, ce qui n’empêche en rien les bonnes découvertes culinaires.

9 – Découvrir l’art roman

L’art roman fait parti des richesses culturelles des Charentes et Oléron ne déroge pas à la règle. Le plus flagrant est l’église Saint Georges à Saint Georges d’Oléron. Elle possède un clocher néo-roman original. On compte également d’autres églises romanes : l’église de Saint-Denis d’Oléron, et l’église Saint-Saturnin à Saint Sornin, une des plus belles de l’île.

10 – Faire de la pêche à pied sur l’île d’Oléron

Après s’être renseigné sur la réglementation en matière de pêche à pied sur l’île d’Oléron, c’est une activité accessible à tous. Les plus petits adoreront aussi soulever les cailloux à la recherches de crustacés à marée basse. C’est l’occasion de déguster une des spécialités d’Oléron, et ça ne vous coûtera qu’une bonne marche à pied !

11 – Expérimenter des sports nautiques

Pour les amateurs de sensations fortes, point de déceptions à Oléron ! Jet ski, kite surf, plongée, surf, stand up paddle, char à voile, etc… Vous n’aurez plus qu’une envie, vous prélasser sur la plage après vous être épuisé dans l’eau !

La Charente Maritime et ses longues plages sont bien sûr de fantastiques lieux de farniente, mais pas uniquement. L’île d’Oléron est riche en découvertes sportives et culturelles et possède une douceur de vivre idéale pour passer de fantastiques vacances. Je continuerai de vous dévoiler les autres facettes de ma belle région Poitou-Charentes, abonnez-vous au blog pour ne rien louper 😉

Une dernière vue sur Oléron et sur Fort Louvois depuis Boursefranc-le-Chapus vaut mieux que mille mots.

Oléron quand on aime pas la plage

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *