Europe Islande Partir Séjour à l'étranger Voyage en famille Voyager avec bébé

Chroniques Islandaises Partie 4 : la péninsule de Snaefellsnes

 

Notre roadtrip le long de la route circulaire n°1 s’achève sur cette petite péninsule située dans l’ouest de l’Islande, au nord de la capitale Reykjavik. Cette région est vraiment un concentré d’Islande, si vous manquiez de temps pour visiter l’île, aller directement à Snaefellsnes. Vous y trouverez de tout en très peu de kilomètres, des montagnes, des randonnées, des falaises couvertes d’oiseaux, des volcans… Suivez nous on vous emmène!

Grundarfjördur

Sur la partie Nord de la péninsule, on y trouve le fameux Kirkjufell, une des montagnes les plus photographiées d’Islande. Nous avions loué un petit bungalow dans une ferme équestre en bord de mer. On y a essuyé un vent impressionnant et une pluie battante, on s’est mis au chaud et on a profité du spectacle de la nature autour de nous. Après tous ces kilomètres roulés, ces paysages traversés, se poser et admirer le spectacle qui s’offrait à nous nous était essentiel pour nous ressourcer.

Le parc national de Snaefellsjökull

Ce parc de 170 km carré se situe à la pointe ouest de la péninsule de Snaefellsnes et tient son nom du volcan du même nom (Snaefellsjökull vous l’aurez compris!). Ce volcan inspira Jules Vergne, il en fit le lieu de départ de son Voyage au centre de la Terre. Lors de notre passage dans ce parc nous sommes passés par tous les temps dans la même journée, pluie intense, vent, bruine puis soleil, arc-en-ciel, brume et re-pluie! C’est un parc que je qualifierai d’intense pour ses paysages, sa nature sauvage et son climat!

P1040196

Dans ce parc nous avons décidé de suivre la route 579 pour nous rendre à la toute pointe de la péninsule à Öndverdarnes. Le trajet pour la rejoindre nous a fait passé devant une des seules plages de sable blanc que nous ayons vu en Islande, avec une eau bleue turquoise, la plage de Skardsvik. Non non nous ne nous sommes pas baignés même si sur les photos ça donne envie, le vent soufflait vraiment fort et on avait froid. Le contraste de l’eau turquoise est d’autant plus saisissant que la plage est entourée d’anciennes coulées de lave.

Au bout de la route on se gare près d’un petit phare orange en bord de mer. On suit un petit chemin pour rejoindre des rochers où les vikings accostaient leurs bateaux et les tiraient sur les rochers. On y trouve également Falki, un vieux puit, qui selon la légende aurait 3 sources, une d’eau, une d’eau bénite et la plus importante, une de bière! Je n’ai pas osé gouter l’eau stagnante du fond de la grotte pour vérifier mais je les crois sur parole!

En repartant par la 579 on bifurque à droite pour rejoindre les falaises de basalte noir de Saxhólsbjarg pour observer des oiseaux nichés. Une plateforme permet de rejoindre la falaise au plus près. Les jumelles sont vraiment indispensables pour discerner les différentes espèces présentes.

P1040234P1040239

Etant de grands fans de vue panoramique, nous avons rejoint le cratère de Saxhöll. Après une courte montée jusqu’au cratère, on découvre le paysage, les coulées de lave alentour et le Snaefellsjökull, déformer par sa dernière éruption. Poussée par les bourrasques de vent, j’ai réussi à le prendre en photo entre deux averses, ce qui n’a pas été une mince affaire.

P1040253

P1040255
Le Snaefellsjökull

La piscine géothermale de Lysuholslaug

Pour bien finir la journée, comme souvent en Islande on a cherché à se baigner, et il faut dire que c’est un des gros avantages de ce pays, on trouve facilement. Nous voilà donc à Lysuholslaug, une piscine à l’eau naturellement verte et aux parois glissantes dues aux algues. En effet point de produits chimiques, point de chlore dans cette piscine, l’eau est naturellement riche en minéraux, il est indispensable de prendre une douche avant pour ne pas contaminer l’eau. S’y trouve également deux hotpots avec une eau à 40 degrés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous ne sommes restés que 2 jours à Snaefellsnes, ce fut bien trop court à mon goût, la fin du roadtrip s’amorce, nous rejoignons Reykjavik pour y laisser notre voiture, et pour nos derniers jours en Islande nous devenons piétons. Vous l’aurez compris il me reste une dernière histoire à vous compter, celle de notre découverte de la capitale islandaise.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *