France Partir Rhône-Alpes

8 Activités à Faire à Lyon (quand on a bien trop bu)

Ceci est un article humoristique sur mon passage dans la ville de Lyon. Oui oui, je suis bien partie visiter Lyon avec des amies, mais rien ne s’est passé comme prévu. Nous étions très motivées pour découvrir la ville et nous amuser dans le chef-lieu du Rhône. La journée avait bien commencé, des copines, des pancakes, et la découverte de cette très belle ville de l’Est de la France. Une des traditions lyonnaises qu’il faut absolument tester, c’est le bouchon lyonnais. Nous voilà donc attablés après avoir visité les ruelles historiques du Vieux-Lyon et ses célèbres traboules. Nous ne sommes pas vraiment sorties de là tôt, ni à jeun…

1 – « Trabouler » dans le Vieux-Lyon

Vous connaissez les traboules ? Ce sont des petits passages reliant différentes rues et ou différents quartier. C’est vraiment ce que j’ai adoré dans le vieux Lyon, chercher les traboules et explorer la ville au fil de ces portes et passages secrets. Cela donne un charme fou à la ville. Et quand on est un peu pompette, le jeu est encore plus drôle, au risque de se perdre un peu. Nous avons alors appelé ce jeu « trabouler ».

2 – Emprunter une des passerelles enjambant la Saône ou le Rhône

Je dois vous avouer que je suis plutôt du genre expressive lorsque j’ai un peu bu, et donc je me suis vraiment émerveillée des petites passerelles que l’on trouve dans le centre de Lyon. Elles offrent des vues assez sympa sur la ville. La passerelle du Collège, tout en fer forgé m’a particulièrement plu.

3 – Profiter de l’happy hour dans le quartier de la Presqu’île, près de la place des Terreaux

Merci au serveur du bar le Baryton, rue de l’Arbre Sec, pour avoir été aussi sympathique et accueillant, malgré nos rires de dindes. Avec l’happy hour, on a profité de bonnes bières fraîches en terrasse à un prix abordable pour le centre de Lyon.

4 – S’ambiancer sur une péniche sur les berges du Rhône

Après avoir fait du toboggan au milieu de tous les enfants venues profiter du beau temps sur les berges du Rhône, nous avons décidé de continuer notre tournée des bars sur une péniche, le Sirius. Nous étions à Lyon hors saison, mais avec un temps exceptionnel, cette péniche/bar à bière était tout de même ouverte. Les bières étaient très bonne, la musique à fond et l’ambiance au top. Surtout quand on fait la queue aux toilettes et que l’on tente d’avoir des conversations alcoolisés avec les gens du lavabo d’en face.

activités-à-faire-lyon-37activités-à-faire-lyon-38

5 – Penser à 21 h que l’on peut encore aller visiter le reste de la ville et prendre le funiculaire pour se rendre à Fourvière… puis rester sur la péniche

Je pense que tout est dit.

6 – Courir dans les rues et chercher un club libertin pour des militaires de passage

En courant dans les rues la nuit, avec des lunettes de soleil, on a forcément croisé du monde, surtout un samedi soir à Lyon. 3 militaires en sortie ont cherché à nous embarquer avec eux pour aller en boîte. On était pas vraiment motivé, et puis en les aidant à trouver le club qu’ils cherchaient, on a compris que c’était un club libertin, le Moon. Je vous rassure on ne les a pas suivi.

activités-à-faire-lyon-48

7 – Se prendre en photo (floue ?) avec des inconnus pour immortaliser à quel point Lyon de nuit, c’est beau

Oui la ville illuminée m’a émerveillé ! En voulant se prendre en photo de nuit, des gens ont voulu venir avec nous, on a dit oui. Mes qualités de photographe sont fortement diminuées avec l’alcool. Toutes les photos sont floues, mais on a bien ri.

8 – Interroger tous les passants du quartier de la gare Part-Dieu pour trouver où prendre notre bus pour rentrer

On a forcément loupé les derniers trains pour repartir à notre hébergement, et bien entendu il a fallu chercher d’où partaient les bus. On a alors couru dans tout le quartier en interrogeant tous les gens qu’on a trouvé.

Je rajoute un petit 9 en guise de conclusion pour ma super copine Mila qui se reconnaitra et qui nous a réclamé de l’aïoli en nous parlant de spécialité du Rhône-Alpes, et nous a parlé de tri-boules pendant notre folle épopée lyonnaise. Merci à Mme Très-Cool, qui a essayé de nous faire découvrir sa ville, et pour le spa + mcdo du lendemain pour nous remettre de nos émotions. Merci à vous 2, je reviendrai visiter Lyon avec plus d’assiduité, parce que sinon la ville m’a vraiment charmé.

 

 

You may also like...

2 Comments

  1. Haha ! Très drôle cet article ! Meilleure façon de découvrir Lyon ! Vous n’avez pas fini au milieu das daims du parc de la Tête d’Or, c’est déjà ça 😉

    1. ElodieEREP says:

      Je note pour mon prochain passage à Lyon 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *